En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Activités - Tous les billets

Le 50m le plus long de l’histoire du Royal Club de Tir Arlonais

Quand en août 2019, le RCTA pose la première pierre de son tout nouveau stand 50 mètres,  il est loin de s’imaginer que les 100 jours ouvrables définis par le promoteur des travaux allaient devenir près de 800 jours calendrier. Le Covid est passé par là et tout le ralentissement qui en découle a fortement affecté la date de fin du projet.

Mais les membres du RCTA prennent leur mal en patience et les travaux se terminent, non sans mal, quelques jours avant l’inauguration officielle qui s’est déroulée ce 11 septembre, date tristement symbolique qui a «malheureusement» été imposée au club.  

C’est devant des dizaines de tireurs du club et des officiels de la fédération que, tour à tour, le Bourgmestre d’Arlon Monsieur MAGNUS, la représentante du Ministre des Infrastructures Madame Jessica MAYON, l’Echevin des Sports Monsieur LAFORGE et le Président du club Paul LEPAGE ont prononcé leur discours. Tous sont unanimes: les infrastructures sont splendides, originales et peut-être même uniques en Belgique. Le nouveau stand est en effet construit sur deux niveaux ; ce qui permet à 10 tireurs de pouvoir exercer leur passion en même temps et ce sur cibles électroniques.

Après les discours, vient le moment symbolique du coupé de ruban par le Bourgmestre, rendant officielle l’ouverture tant attendue de ce stand 50 mètres flambant neuf.

L’occasion de pouvoir assister à une belle démonstration faite par des tireurs du club sous les yeux fascinés des officiels qui suivent, coup par coup, les résultats des impacts sur les écrans des cibleries électroniques.

Vient alors la partie plus conviviale et tout ce petit monde échange autour d’un bon verre de… Maitrank, faut-il le préciser, breuvage arlonais par excellence.

Cet audacieux projet tient particulièrement à cœur au Président du RCTA, Paul LEPAGE, d’ailleurs multiple Champion de Belgique dans la discipline pistolet 50 mètres.  Il parait même qu’il a germé dans sa tête depuis 2011. Les membres du comité ont décidé de donner son nom à ce nouveau stand et ce à la grande surprise de Paul dont l’émotion fut palpable à l’annonce de cette nouvelle.  Ce fut l’occasion de baptiser également le stand 10 mètres du nom de son compagnon bâtisseur Georges NAISSE, ancien Président du club, lui aussi très touché par cette attention.

Quelques chiffres pour terminer : le montant des travaux s’élève au total à 915.204 euros, dont 554.960 sont pris en charge par Infrasport, la branche sportive de la Région Wallonne. Le solde est pris en charge à parts égales par la commune d’Arlon et le RCTA.

C’est donc un investissement conséquent auquel le club arlonais doit faire face aujourd’hui.

Il sait qu’il pourra compter sur le dynamisme sportif de son comité à l’imagination toujours débordante quand il s’agit d’organiser des concours. Le «54ème Grand Prix du Maitrank» qui se tenait la semaine précédant cette inauguration et qui a rassemblé 95 tireurs venus de Belgique, de France et du Luxembourg, n’en est d’ailleurs qu’un exemple.

Vous pouvez regarder un reportage de RTL info sur notre stand 50m.

Jean COLLETTE
Secrétaire RCTA

Publié le 13/10/2021 : 21:10  |

Club INTERTIR  à Welkenraedt

De gros investissements pour améliorer le bien-être des voisins et les conditions de tirs de nos membres.

Depuis sa création en janvier 1978, le groupement Intertir Welkenraedt a régulièrement cherché à faire évoluer son infrastructure. Passée en ASBL en 1982, la décision est vite prise d’élargir le tir folklorique (tirs sur perches), très présent dans cette partie de la Belgique, à des activités sportives. Pour ce faire, il a été nécessaire d’envisager la construction d’un stand 25 et 50m. C’est en 1992 que les premiers tirs sportifs et récréatifs ont débuté sur 20 lignes à ciel ouvert.

L’affiliation à l’URSTBf (Union Royale des Sociétés de Tirs de Belgique – aile francophone) nous a permis, avec l’aide de celle-ci, d’organiser de belles rencontres du niveau amical, provincial, national et international. Depuis quelques années, la fédération se dirige vers d’autres stands (plus centralisés peut-être). Il ne nous semble dès lors plus utile de maintenir l’ensemble de nos lignes aux normes internationales. Il a dès lors été facile de prendre la décision de recouvrir une partie de nos installations, à savoir 8 lignes 25 et 50 m.

Avant de débuter les travaux en novembre 2019, de longues recherches ont été nécessaires pour s’assurer des matériaux à utiliser. De prospection en prospection, notre choix s’est finalement posé sur un isolant acoustique (extérieur – intérieur) assurant une atténuation de plus ou moins 20 db. En plus, son entretien très facile (Kärcher) n’est pas pour déplaire à nos bénévoles.

Il a été nécessaire de surmonter un autre problème : l’extraction de l’air nocif. Pas question de prendre cette question élémentaire à la légère. Afin d’éviter les tourbillons, nous avons opté pour l’effet piston. L’ensemble du pan de mur derrière les pas de tir (dos des tireurs) présente une surface micro-perforée. De cette manière, l’air puisé à l’extérieur est pulsé (vitesse variable entre 2.5 et 3 ms et préchauffé si nécessaire) de manière constante vers le fond du stand. L’extracteur se trouve sur la toiture et commande sept bouches de captage.

Le « Covid » a fortement ralenti l’avancée des travaux. Aujourd’hui, la fin du tunnel est en vue et l’ensemble des lignes est à nouveau disponible.

Nos membres disposent de 12 lignes à ciel ouvert réservées aux petits et moyens calibres ainsi que de 8 lignes en intérieur réservées, pour des raisons évidentes, aux gros calibres. L’ensemble de nos lignes est électrifié. Tous nos pas de tir sont distants les uns des autres de ± 1.5 m et séparés par des cloisons. Nous proposons également 14 lignes à air et une section archerie.

En fonction de ses moyens, et ce, depuis toujours, la Commune de Welkenraedt (toutes couleurs confondues) nous a soutenus dans nos projets. La réalisation de ces travaux (plus de 700.000 €) a été possible avec l’aide d’Infrasport. Sans subsides, ce genre de travaux est inenvisageable et voué à un échec certain. La fédération est également intervenue avec un crédit-pont à courte échéance.

Je profite de l’occasion pour remercier toutes celles et ceux qui contribuent quotidiennement au bien-être de notre sport. Merci.

Georges GILBERT
Président d’Intertir

Publié le 20/07/2021 : 13:02  |

Championnat Open des Pays-Bas à Stein
« Silhouette Métallique »

Composé de ces dizaines de passionnés qui ont parcouru des centaines, des milliers de kilomètres, qui en voiture, en ferry ou même en avion, le très informel « Metallic Silhouette Circus » faisait halte à Stein (NL), le week-end des 4 et 5 novembre.

7m.jpg8m.jpg

Les tireurs français s’étaient déplacés en nombre et on remarquait notamment la présence de Gilles Carré, ancien de l’Équipe de France, et de l’équipe de pointe des « Hauts de France »

On notait aussi la présence d’Allemands, Tchèques, Finlandais, Norvégiens, en plus de Néerlandais, bien entendu. Pour la plupart issus du 10 mètres, plusieurs jeunes de toutes ces nations participaient également. Une centaine de matches ont été tirés sous la houlette de Joep van Hoof, tireur international mué pour l’occasion en directeur de match strict, rigoureux et organisé. Une organisation sans faille dans le cadre propre et confortable de Stein

Côté belge, trois compatriotes devaient normalement s’y présenter mais Geoffrey, papa depuis peu pour la seconde fois était logiquement forfait, et des obligations professionnelles imprévues ne permettaient finalement pas à Lucas de venir tirer le « debout »…

Duel pour un podium :  la Belgique s’impose et fait le spectacle !

1m.jpgLa Belgique crée la surprise, dimanche matin, lorsque Michel Equeter tire 36 en Unlimited Petit Calibre, sa discipline préférée, et se glisse ainsi à la seconde place du concours entre l’Allemand Axel Richter (3e Européen et premier ici avec 37/40), ex-æquo avec la jeune Finlandaise Hanna (36) et devant son père Esko Lempola (31). Les Lempola père et fille tirant régulièrement aux mondiaux de la discipline, la surprise est donc réellement de taille !

C’est vers 15 heures le dimanche que se tirent les barrages qui vont départager les ex-æquo.

C’est un public de connaisseurs qui vient, en nombre, pour assister à ces matches très courts et intenses, duels de deux équipes tireur/spotter en 2 minutes et cinq cartouches sur cinq cibles, évidemment plus difficiles que de normale.

On a en effet amené 5 dindons, la cible difficile des 75 mètres, sur le rail à 100 mètres.

Le premier duel est un match des générations : Hanna Lempola contre son père Esko pour la troisième place en catégorie « Pistolet Production ».

Un duel que la Finlandaise remporte 4-2 dès la première série.

La Belgique entre en lice. Sourires d’un public... sceptique vis à vis de la prestation de notre équipe... et qui soutient franchement la jeune et sympathique Hanna.

2m.jpg5m.jpgOn change les silhouettes pour 2 poulets Production et pour 3 dindons Unlimited, deux fois plus petits. On est, à 100 mètres, sur des silhouettes dont la taille approximative est celle du visuel d’une cible pistolet 10 mètres. Le canon du pistolet est au maximum de 15 pouces, la position est libre et l’emploi du dioptre est autorisé.

La première série de 5 cartouches n’aboutit à rien, égalité 0-0. Rapide conciliabule de l’équipe belge avant la seconde série. Il faut trouver une solution de tir. Anne, le coach/spotter qui observe les tirs au télescope a remarqué des tirs un peu bas et propose de monter d’un clic.

A l’ordre « Fire », la première silhouette belge tombe. Puis la seconde. Mais pas la troisième. Sur l’autre rail, il y a toujours les 5 silhouettes finlandaises.
Rumeur et stupéfaction dans le public… rien n’est encore fait. Le match bascule avec la quatrième silhouette belge.
Coach : « Il reste 35 secondes, on se concentre, on a tout le temps, on tire la cinquième silhouette ! »

Concentration, respiration, lâcher… La cinquième silhouette belge tombe : 4-0, Hanna sera troisième. Cris et applaudissements dans le public, qui a apprécié la prestation de nos compatriotes.

Résultats

Small Bore Pistol Unlimited :

4m.jpg1er Axel Richter (GER) 37; 2e Michel Equeter (BEL) 36 (0 - 4); 3e Hanna Lempola (FIN) 36 (0 - 0); 4e Esko Lempola (FIN) 31

Global (Agrégat des 4 disciplines Pistolet Petit Calibre) :

1er Axel Richter (GER) 142; 2e Hanna Lempola (FIN) 125; 3e Esko Lempola (FIN) 117;  6e Michel Equeter (BEL) 107 (et toujours beaucoup de travail en perspective…)

3m.jpgTireur à l’arme de poing ou d’épaule, fatigué de poinçonner du carton, encore et encore ?
Venez avec nous faire tomber la ferraille !

Plus d’infos sur la Silhouette Métallique, sur les termes utilisés ci-dessus et sur le club belge de Silhouette Métallique ?
 

Email : 40s.be@belgacom.net ou rendez-vous sur le site www.40s.be

Publié le 27/11/2017 : 15:24  |