AG 2017
Présentation
Mémos
Visites

 1955647 visiteurs

 26 visiteurs en ligne

Nouvelles
Les nouvelles actives sont postérieures au 31/12/2014 : 00:00
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les Archives des nouvelles
Message du DT - le 30/05/2016 : 00:01

Direction technique

Tout d'abord je tenais à remercier les différents clubs affiliés à l'URSTB-f de m'avoir fait confiance pour accomplir ce mandat de Directeur Technique qui reprend la lourde tâche de gérer pas moins de 15 disciplines olympiques, d'autres mondiales, bref des disciplines du tir sur cible ET du tir aux clays.

Je dois également remercier mon prédécesseur pour le travail accompli et le Conseil d'Administration de l'URSTB-f pour avoir assuré l'intérim pendant plus d'une année.

Bien entendu, je n'arrive pas comme Directeur Technique pour faire une révolution mais bien pour réaliser une évolution marquée vers le chemin de la performance qui est absolument nécessaire afin de garder notre crédibilité envers le pouvoir politique et l'administration des sports.

Cela tombe assez bien. Dans quelques mois auront lieu les JO de Rio 2016 et il sera déjà temps de travailler vers la prochaine olympiade, les JO de Tokyo 2020.

Notre fédération, étant je pense plus forte que jamais, il est temps d'harmoniser nos méthodes et nos critères aussi bien avec le tir sur cible que le tir aux clays.

J'espère pouvoir apporter mon expertise afin de proposer des plans programmes ambitieux mais réalistes auprès de l'Adeps.

Je désire instaurer un système où la bonne personne est à la bonne place.

Certaines communications hasardeuses peuvent parfois être mal interprétées. C'est pourquoi les discussions pour le tir de haut niveau avec les partenaires VSK, Adeps, Comité Olympique, etc... doivent passer par le Conseil d'Administration de la fédération.

Je fais moi-même partie de la Commission des athlètes du Comité Olympique.

PLAN TARGET TOKYO 2020

A partir du 1er juin 2016, une réorganisation aura lieu tout d'abord par une redistribution des disciplines aux divers entraîneurs.

Toutefois, vu les nombreux et importants changements en préparation par l'ISSF, il est encore trop tôt de savoir vers quelle(s) direction(s) nous irons exactement.

Disciplines :

Philippe STIEL sera l'entraîneur responsable de toutes les disciplines pistolet. Son challenge est de préparer une équipe de pistoliers de niveau mondial pour la prochaine olympiade. 

Alphonse DEGREEF fait son entrée et devient entraîneur responsable pour la carabine 10m. Il sera le cas échéant secondé pour ce travail par Philippe STIEL. Ils travailleront en binôme lors des diverses compétitions internationales. Monsieur DEGREEF est très disponible et sa connaissance de l'allemand permettra d'organiser des entraînements et des stages en Allemagne.

Constant TZOUMACAS sera l'entraîneur responsable pour la carabine 50m.

Une réunion devra avoir lieu afin de déterminer la structure optimale pour le tir aux clays.

Nouvelles règles de sélections pour les tireurs sur cible :

Les entraîneurs des différentes disciplines seront dorénavant les principaux sélectionneurs des tireurs pour les matchs internationaux. La liste des tireurs sélectionnés sera présentée pour chaque match au Directeur Technique pour acceptation.

Lors de certains entraînements, un match de sélection directement qualificatif sera organisé par l'entraîneur de la discipline dont il a la charge. Les tireurs les mieux classés de ce match de sélection pourront participer au match international en question (par exemple l'ISAS, GP de la Libération à Pilsen, ISCH Hanovre, RIAC, Intershoot, etc... ).

Le Ranking national n'entrera pas en compte lors de ces matchs de sélection. Le Ranking reste néanmoins en place pour les autres compétitions, World Cup, Championnat d'Europe etc...

Les Juniors seront dans un premier temps hors de ce système de qualification directe.

Le but est de restaurer et de stimuler un esprit de compétition entres les tireurs de l'équipe nationale mais également de créer des situations de stress pour ceux-ci. Cela permettra d'aborder plus sereinement les compétitions de haut niveau et/ou les finales.

L'URSTB-f, n'étant pas une agence de voyage, le simple fait de réaliser les points nationaux, internationaux ou world ne sera plus une garantie pour participer à tous les matchs internationaux. Il ne s'agit pas d'un acquis ni d'un droit mais d'une opportunité pour lui de démontrer qu'il est capable de faire une bonne performance.

Vu les derniers résultats, une réunion avec les tireurs qui participent aux sélections, les entraîneurs, DT provinciaux et le DT aura prochainement lieu.

Le tireur de l'équipe nationale devra également faire preuve d'assiduité aux entraînements proposés par la fédération. Il devra aussi s'entraîner lui-même. Le tireur a ''théoriquement'' un cerveau pour réfléchir et travailler de lui-même en dehors des entraînements proposés par la fédération. Entre ceux-ci, le tireur doit travailler seul ou travailler les points demandés par l'entraîneur.

L'entraîneur n'est pas un magicien et ne tiendra pas le pistolet, la carabine ou le fusil à votre place. Si le tireur veut évoluer, il est indispensable pour lui de communiquer avec son entraîneur et d'expliquer ses sensations.

Ceux qui ne veulent pas s'entraîner ni faire des efforts seront remplacés par d'autres. La fédération ne peut continuer à envoyer des tireurs pour compléter les fonds de classement. Les espoirs éternels, la fédération en dispose déjà trois annuaires, pas la peine d'en rajouter une annexe.

Le tir est avant tout un sport et je ne connais pas de sport où on peut arriver au haut niveau sans se fatiguer physiquement et mentalement.

Aides individuelles:

Les tireurs de l'équipe nationale pourront demander l'aide d'un préparateur mental ou d'un psychologue du sport si besoin. Je tiens à préciser que les ''pleurnichards'' et le sport de haut niveau cela ne va pas souvent ensemble. Il faut regarder dans son assiette pour commencer et travailler. Nous n'aurons jamais des moyens comme certaines autres grandes nations mais un exploit individuel est toujours possible. La seule différence, c'est très souvent l'entraînement et un mental solide.

La fédération fera tout son possible pour aider matériellement le tireur qui désire s'investir dans le haut niveau. A charge de nous prouver qu'il a les capacités et la volonté d'y arriver.

Ainsi les aides individuelles ne seront plus attribuées automatiquement mais seulement sur avis motivé de l'entraîneur ou coach au Directeur Technique qui prendra la décision finale en accord avec le Conseil d'Administration. Le tireur doit démontrer qu'il a les capacités d'atteindre le haut niveau et une grande motivation sur le long terme.

Détection des talents:

J'aimerais également lancer un appel aux Directeurs Techniques Provinciaux et aux entraîneurs de tous les clubs.

Notre fédération manque de radars pour la détection des talents. Nous avons bien un petit réservoir de tireurs dans les ETSJ gérés par Chantal PATERNOSTER mais cela n'est pas suffisant. Certains responsables de clubs ne veulent pas confier des jeunes tireurs aux divers entraîneurs de la fédération. Sans doute ont-ils de bonnes raisons ou un certain esprit de clocher?

Néanmoins, je pense sincèrement que ce n'est pas une solution pour l'évolution de ceux-ci à moyen et à long terme.

Si certains ont des réticences à nous confier ces tireurs, ils peuvent m'envoyer un mail afin de trouver une solution et ainsi ne pas hypothéquer leur avenir à moins que vous ne pensiez être plus compétent que moi en la matière?

Conseillers :

Le Directeur Technique aura le soutien et bénéficiera des conseils de trois personnes pour la réalisation de diverses tâches:

-Tir aux clays: non encore déterminé.
-Tir au pistolet: Philippe STIEL
-Tir à la carabine: Constant TZOUMACAS

Il pourra compter également sur le nouveau Sportif pratiquant, à savoir Olivier HANNON.

Nous ne devons pas oublier nos très nombreuses autres disciplines qui détiennent la majorité du terreau des futurs tireurs de loisirs et de compétitions. Il est évident que nous devons présenter un front uni pour défendre et améliorer le niveau des disciplines tels que le Bench Rest, encore sous développé à mes yeux chez nous, ou encore le tir aux fusils d'ordonnance à verrou ou semi-automatique, l'IPSC et de nombreuses autres disciplines de tir aux clays également.

J'espère aussi que Roger LOUIS pourra mener à terme son projet de stand 300m dans son club afin de faire revenir notamment sur le sol belge la discipline. Il peut compter sur notre soutien.

Sur ces bonnes paroles, il est temps pour moi de vous souhaiter de bonnes vacances, mais surtout de bons entraînements et pour celles et ceux qui désirent participer aux sélections, je vous promets déjà du plaisir, de la sueur, des larmes et des médailles...

A bon entendeur ...

Lionel COX
Directeur technique


Nos partenaires
Sponsor

adeps_logo2012.png

Concours Clubs
Diaporama
Nos vidéos
Recherche
Recherche
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
625M
Recopier le code :
935 Abonnés
Tir de l'Espoir