AG 2017
Présentation
Sponsor

adeps_logo2012.png

Mémos
Concours Clubs
Diaporama
Nos vidéos
Recherche
Recherche
Visites

 1809882 visiteurs

 9 visiteurs en ligne

Activités - Sport, Loisirs, Jeunes

Rubriques

Déplier Fermer Clubs

Déplier Fermer Clays

Déplier Fermer Sport, Loisirs, Jeunes

Déplier Fermer Les Provinces

Déplier Fermer Générales

Derniers billets
17/02/2016 : 16:56
Vert Bleu Soleil ...
09/02/2016 : 18:47
SportsFair 2016 ...
29/10/2015 : 15:41
1er biathlon de Tenneville ...
Archives
03-2017 Avril 2017
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Sport, Loisirs, Jeunes

European Youth League - Milan  

European Youth League

Le week-end du 29 au 31 mai, une équipe de jeunes espoirs, composée de Johan DEHON, Denis SERVAIS et Quentin SCHENKELS, participait à la seconde phase qualificative de l’European Youth League à Milan (Italie).

Décollage prévu le vendredi 29 à 08.55h. Après quelques péripéties douanières et autres au départ et surtout à l’arrivée, l’équipe est prise en charge et conduite à l’aéroport de Malpenza où les organisateurs italiens nous ont accueillis en vue de nous conduire au stand où venait de se terminer la World Cup de Milan. Nous jeunes ont ainsi pu découvrir des installations importantes tant en quantité qu’en qualité.
Après les formalités administratives et contrôle des armes, nos jeunes espoirs ont pu s’installer sur leurs lignes afin de s’entraîner, de se familiariser avec le matériel présent et prendre ainsi la « température ». Il faut dire que le stand à air mis à disposition possède pas moins de 70 lignes et celles pour la compétition sont toutes, bien évidemment, équipées de lignes électroniques.EYL Milan
Le briefing technique nous réserve quelques nouvelles surprises. La plus importante est le temps dévolu à la compétition même. En effet, nos trois tireurs vont devoir se familiariser avec une méthode peu banale en international, à savoir qu’ils n’auront que cinq minutes de préparation, dix minutes d’essais et enfin seulement 50 minutes pour tirer leurs 40 plombs de match. Timing un peu étroit et pour lequel ils ne sont pas habitués ni entraînés. Nous apprenons également qu’il s’agit de match individuel en équipe et que la place des tireurs doit être déterminée au sein de cette équipe. Enfin, nous prenons connaissance des horaires et ordre des rencontres. Deux matchs sont au programme le samedi et deux le dimanche.
L’entraînement terminé, il y a échange de sensations et petit briefing afin de se préparer au mieux pour le lendemain. Une certaine nervosité apparait mais qui ne le serait surtout qu’ils ne sont pas aguéris aux  rencontres internationnales. Souper et dodo pas trop tard, même si nous avons été gâtés par le tirage au sort et l’équipe ne tire qu’à 11.30h, une bonne nuit de sommeil est bien nécessaire pour effacer une journée déjà bien remplie en émotions.

Nous voilà donc le samedi 30 pour le début de la compétition. Après un déjeuner complet l’équipe se met en route, à pieds, pour se rendre au stand; Je vous passerais les détails de la préparation et de la tension s’insinuant auprès des jeunes qui se sentaient tenus de réaliser de grosses performances. Pour leur premier match, ils rencontrent l’équipe italienne. La tension est bien présente et pour ce premier match seul Denis se retrouve à égalité avec un tireur italien. Il faudra à ce dernier un shoot-off pour malheureusement battre notre tireur. Au final notre équipe perd 3-0 mais pas sans mal. Petit pêché de jeunesse car nous remarquons tout de suite que les autres équipes sont rodées à ce genre de rencontre.
Second match à 14.00h, pas le temps de chômer, après un dîner léger, Johan, Denis et Quentin sont confrontés à l’équipe de Slovénie. Cette fois, l’équipe prend le dessus et nous remportons la victoire par 2-1, les points ont été pris par Johan et Denis. Rien n’était donc perdu en vue d’une qualification pour la finale européenne.

Afin de décompresser et de profiter du temps libre laissé aux tireurs, la fédération italienne avait organisé une visite guidée de la ville de Milan à la fin des rencontres du jour. Après tout cela, souper et une nouvelle fois dodo pas trop tard car le lendemain deux nouveaux matchs attendent nos jeunes. Cependant, nous sommes une nouvelle fois privilégiés car le premier match débute à 10.00h.

Troisième et dernier jour, le dimanche 31, la volonté de réaliser de meilleures performances et bien présente mais la pression est d’autant plus forte. Les premiers adversaires du jour sont nos voisins français qui affiche un bilan totalement négatif. Quentin remporte son match qu’il termine en premier; au dernier tir, Johan rate de peu la victoire et une nouvelle fois Denis se retrouve à égalité avec son adversaire. Malheureusement, le shoot-off ne lui donne pas la victoire et l’équipe s’incline 2-1. Une grande frustration envahit nos jeunes, mais il leur faut vite reprendre leurs esprits car le second match est déjà à 11.30h. Physiquement et mentalement, il n’y a pas eu de temps mort. Nos derniers adversaires sont les espagnols, équipe favorite au départ pour ces matchs de qualification, l’espoir d’une qualification devenait fort mince mais malgré la déception ils voulaient encore y croire. Une nouvelle fois Denis, Johan et Quentin rate de peu la victoire et seul Johan remporte un point, nous sommes finalement battu 2-1.
La proclamation et remise des diplômes s’effectue à 13.00h. Nous terminons troisième à égalité.

Photo de groupe

Nous prenons congé de nos hôtes et partons du stand à 15.00h car le décollage est prévu à 18.55h. Je vous fais grâce une nouvelles fois des tracasseries douanières à l’aéroport de Milan afin de pouvoir franchir toutes les portes et rentrer chez nous. Le voyage de retour s’est déroulé sans encombre et après avoir tout récupéré (plus facilement d’ailleurs), ont lieu les retrouvailles avec les familles heureuses de l’aventure qu’ont vécue leurs enfants.

En conclusion, nos petits jeunes se sont très bien comportés, il ne manque pas grand chose pour rivaliser avec les autres nations. Ils sont un peu déçus bien entendu, mais ils ont pris la mesure des difficultés de devenir un compétiteur et du travail encore à réaliser.  Ils en «veulent» encore plus et sont bien décidés à ne pas en rester là. L’expérience a été très enrichissante et malgré cette petite déception, nos trois jeunes sont sortis, me semble-t-il, grandis de cette rencontre. Rendez-vous a déjà été pris pour l’année prochaine avec d’autres ambitions.

Philippe STIEL
Moniteur & Coach

European Youth League

Le week-end du 29 au 31 mai, une équipe de jeunes espoirs, composée de Johan DEHON, Denis SERVAIS et Quentin SCHENKELS, participait à la seconde phase qualificative de l’European Youth League à Milan (Italie).

Décollage prévu le vendredi 29 à 08.55h. Après quelques péripéties douanières et autres au départ et surtout à l’arrivée, l’équipe est prise en charge et conduite à l’aéroport de Malpenza où les organisateurs italiens nous ont accueillis en vue de nous conduire au stand où venait de se terminer la World Cup de Milan. Nous jeunes ont ainsi pu découvrir des installations importantes tant en quantité qu’en qualité.
Après les formalités administratives et contrôle des armes, nos jeunes espoirs ont pu s’installer sur leurs lignes afin de s’entraîner, de se familiariser avec le matériel présent et prendre ainsi la « température ». Il faut dire que le stand à air mis à disposition possède pas moins de 70 lignes et celles pour la compétition sont toutes, bien évidemment, équipées de lignes électroniques.EYL Milan
Le briefing technique nous réserve quelques nouvelles surprises. La plus importante est le temps dévolu à la compétition même. En effet, nos trois tireurs vont devoir se familiariser avec une méthode peu banale en international, à savoir qu’ils n’auront que cinq minutes de préparation, dix minutes d’essais et enfin seulement 50 minutes pour tirer leurs 40 plombs de match. Timing un peu étroit et pour lequel ils ne sont pas habitués ni entraînés. Nous apprenons également qu’il s’agit de match individuel en équipe et que la place des tireurs doit être déterminée au sein de cette équipe. Enfin, nous prenons connaissance des horaires et ordre des rencontres. Deux matchs sont au programme le samedi et deux le dimanche.
L’entraînement terminé, il y a échange de sensations et petit briefing afin de se préparer au mieux pour le lendemain. Une certaine nervosité apparait mais qui ne le serait surtout qu’ils ne sont pas aguéris aux  rencontres internationnales. Souper et dodo pas trop tard, même si nous avons été gâtés par le tirage au sort et l’équipe ne tire qu’à 11.30h, une bonne nuit de sommeil est bien nécessaire pour effacer une journée déjà bien remplie en émotions.

Nous voilà donc le samedi 30 pour le début de la compétition. Après un déjeuner complet l’équipe se met en route, à pieds, pour se rendre au stand; Je vous passerais les détails de la préparation et de la tension s’insinuant auprès des jeunes qui se sentaient tenus de réaliser de grosses performances. Pour leur premier match, ils rencontrent l’équipe italienne. La tension est bien présente et pour ce premier match seul Denis se retrouve à égalité avec un tireur italien. Il faudra à ce dernier un shoot-off pour malheureusement battre notre tireur. Au final notre équipe perd 3-0 mais pas sans mal. Petit pêché de jeunesse car nous remarquons tout de suite que les autres équipes sont rodées à ce genre de rencontre.
Second match à 14.00h, pas le temps de chômer, après un dîner léger, Johan, Denis et Quentin sont confrontés à l’équipe de Slovénie. Cette fois, l’équipe prend le dessus et nous remportons la victoire par 2-1, les points ont été pris par Johan et Denis. Rien n’était donc perdu en vue d’une qualification pour la finale européenne.

Afin de décompresser et de profiter du temps libre laissé aux tireurs, la fédération italienne avait organisé une visite guidée de la ville de Milan à la fin des rencontres du jour. Après tout cela, souper et une nouvelle fois dodo pas trop tard car le lendemain deux nouveaux matchs attendent nos jeunes. Cependant, nous sommes une nouvelle fois privilégiés car le premier match débute à 10.00h.

Troisième et dernier jour, le dimanche 31, la volonté de réaliser de meilleures performances et bien présente mais la pression est d’autant plus forte. Les premiers adversaires du jour sont nos voisins français qui affiche un bilan totalement négatif. Quentin remporte son match qu’il termine en premier; au dernier tir, Johan rate de peu la victoire et une nouvelle fois Denis se retrouve à égalité avec son adversaire. Malheureusement, le shoot-off ne lui donne pas la victoire et l’équipe s’incline 2-1. Une grande frustration envahit nos jeunes, mais il leur faut vite reprendre leurs esprits car le second match est déjà à 11.30h. Physiquement et mentalement, il n’y a pas eu de temps mort. Nos derniers adversaires sont les espagnols, équipe favorite au départ pour ces matchs de qualification, l’espoir d’une qualification devenait fort mince mais malgré la déception ils voulaient encore y croire. Une nouvelle fois Denis, Johan et Quentin rate de peu la victoire et seul Johan remporte un point, nous sommes finalement battu 2-1.
La proclamation et remise des diplômes s’effectue à 13.00h. Nous terminons troisième à égalité.

Photo de groupe

Nous prenons congé de nos hôtes et partons du stand à 15.00h car le décollage est prévu à 18.55h. Je vous fais grâce une nouvelles fois des tracasseries douanières à l’aéroport de Milan afin de pouvoir franchir toutes les portes et rentrer chez nous. Le voyage de retour s’est déroulé sans encombre et après avoir tout récupéré (plus facilement d’ailleurs), ont lieu les retrouvailles avec les familles heureuses de l’aventure qu’ont vécue leurs enfants.

En conclusion, nos petits jeunes se sont très bien comportés, il ne manque pas grand chose pour rivaliser avec les autres nations. Ils sont un peu déçus bien entendu, mais ils ont pris la mesure des difficultés de devenir un compétiteur et du travail encore à réaliser.  Ils en «veulent» encore plus et sont bien décidés à ne pas en rester là. L’expérience a été très enrichissante et malgré cette petite déception, nos trois jeunes sont sortis, me semble-t-il, grandis de cette rencontre. Rendez-vous a déjà été pris pour l’année prochaine avec d’autres ambitions.

Philippe STIEL
Moniteur & Coach

Fermer Fermer

Publié le 09/08/2009 : 19:18   Tous les billets   Haut
Nos partenaires
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
PDkrm
Recopier le code :
903 Abonnés
Tir de l'Espoir