AG 2017
Présentation
Mémos
Visites

 1865279 visiteurs

 23 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.urstbf.org/data/fr-articles.xml

« Journée de l’Espoir relayée par les médias »

RTC-Liège - Transcription

Le présentateur :  « On glisse tout doucement vers la page sportive. Le tireur Lionel Cox, médaillé au Jeux olympiques de Londres l’an dernier participait aujourd’hui à l’opération Tir de l’espoir en partenariat avec l’association Muco. Une quinzaine de clubs de tir de Wallonie et de Bruxelles réunissent des fonds pour la recherche contre la mucoviscidose. L’occasion de retrouver le champion dans son jardin au stand de tir d’Amay. »

 

Le journaliste : « Lionel Cox au stand de tir du Carabine Club d’Amay Thiers, c’est ici que l’Ameytois a commencé le tir sportif à l’âge de 15 ans. Il est venu samedi avec sa Grünig Elmiger 22 long riffle, la carabine avec laquelle il remporté l’année dernière la médaille d’argent aux jeux olympiques de Londres dans la discipline du tir à 50 mètres couché. Il parraine aujourd’hui l’opération Tir de l’espoir. »

 

Lionel Cox : « Les stands de tir de différentes provinces sont ouverts aujourd’hui dans le cadre pour récolter des fonds pour la mucoviscidose. L’association Muco, donc notre président de fédération a organisé cela avec les responsables de l’association Muco dans le but de récolter des fonds et de faire aussi découvrir le tir sportif à toute personne qui désire venir aujourd’hui. C’est portes ouvertes au stand de tir. »

 

Le journaliste : « Les journées portes ouvertes sont organisées dans une quinzaine de stands de tir à travers la Wallonie et Bruxelles. Sport peu connu chez nous, le tir a connu un regain d’intérêt depuis la médaille olympique de Cox. »

 

Joël Robin – Union royale des Sociétés de tir belges francophones : « Nous sommes déjà beaucoup plus visibles, mieux interprétés par rapport au public. Beaucoup d’intérêt pour le tir. Des gens qui viennent voir. L’impact vraiment réel au niveau des membres, difficile de dire puisque bon ça va et ça vient mais bon on est quand même autour de 17.000 membres en Belgique francophone. Maintenant dire ce que Lionel a apporté en plus. Des jeunes oui. Parce que je sais qu’ici à Amay ils ont quasi doublé le nombre de jeunes. »

 

Le journaliste : « Depuis les Jeux olympiques de Londres, Lionel Cox a confirmé ses résultats, avec notamment une troisième place en Coupe du monde le mois dernier. Des performances obtenues tout en ménageant ses horaires professionnels. Il est inspecteur du travail à la Région bruxelloise. »

 

Lionel Cox : « C’est un ensemble. C’est comme dans tous les autres sports. C’est un ensemble de conditions mentales, physiques, entraînement technique de tir. Plus on s’entraine, plus on attrape de bonnes habitudes et plus vous devenez bon. Voilà, maintenant en Belgique on a différentes possibilités pour être sportif de haut niveau. Certains ne font que ça à temps plein, d’autres travaillent à côté, c’est mon cas. Donc il faut un peu gérer tout ça et c’est pas toujours évident mais c’est ce qu’on aime et puis voilà. »

 

Le journaliste : « Prochain grand rendez-vous pour Lionel Cox, les manches de la Coupe du monde à Fort Benning aux Etats-Unis, puis en Allemagne et en Espagne, avant les championnats d’Europe qui se disputeront cet été en Croatie. »

 

Le présentateur : « Il y a donc un effet Lionel Cox sur les jeunes gamins qui veulent découvrir le tir à la carabine. Ca sert à ça aussi les performances comme celles qu’il a signées. »


Date de création : 08/05/2013 : 16:57
Dernière modification : 08/05/2013 : 17:00
Catégorie : Tir de l'Espoir - Les médias
Page lue 3526 fois

Nos partenaires
Sponsor

adeps_logo2012.png

Concours Clubs
Diaporama
Nos vidéos
Recherche
Recherche
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
C9N4D
Recopier le code :
913 Abonnés
Tir de l'Espoir